ALL POSTS, french, storytelling

Fairly ‘Couramment’: II

"Mais alors, un jour, sans prévenir, vous venez de disparaître; je pleure pour la joie de vous avoir connu et aussi pour ne pas savoir où vous etes aujourd'hui"
Gladys: Beaucoup de gens penseront que je parle d’une certaine fille que nous connaissons tous, mais je ne le suis pas, c’est une autre histoire. C’est un homme une paire de chaussures avec laquelle j’ai passé beaucoup de temps. Nous étions inséparables. Tu sais ce que je veux dire? Non bien sûr que non. “Mais alors, un jour, sans prévenir, vous venez de disparaître; je pleure pour la joie de vous avoir connu et aussi pour ne pas savoir où vous etes aujourd’hui”.

mAIS t’INquiète Pas…! moi? je ne suis plus fragile. ils m’ont rendu heureuse. Je suis hereuse. Je suis hereuse. Je suis hereuse.

*Remembers kitten heels*
Click HERE to listen how they sounded
MYSTERIES OF THE INTERNET? CAN someone pls tell me what THIS is??
***For those of you who actually just wanted to find out what Agnes did in Paris ***

4 thoughts on “Fairly ‘Couramment’: II

  1. Men are like buses- but when you’ve got kitten heels, who the hell wouldn’t just walk!

    P.s. Gladys dear, I want my leopard print kitten heels that you borrowed on our lads trip to Rome back. Thanks.

Leave a Reply

Your email address will not be published.